Rechercher

Le cerveau, les pensées, comment ça marche ?

Notre cerveau est une vraie centrale électrique, le saviez-vous ?

Un véritable champ électrique où des milliards de neurones s’activent en permanence suivant notre mode de pensée.

Tout notre corps est un champ électrique/magnétique.

Et pourtant, l’encéphalogramme permet de mesurer l’activité électrique du cerveau tout comme l’électrocardiogramme qui permet de mesurer l’activité électrique du cœur.

Il est important de préciser que notre corps et notre cerveau et par conséquent notre pensée sont connectés entre eux grâce notamment à nos différents systèmes nerveux.

Ce flux électrique/énergétique que l’on ignore souvent et qui circule en nous, est pourtant bien révélé par l’IRM cérébrale (Imagerie à Résonance Magnétique). Les dysfonctionnements peuvent être identifiés suivant les zones de couleurs différentes ou la fréquence électrique.

Plus précisément, la pensée est énergie, une sorte de pulsion électrique, et cette pensée venant de « notre centrale électrique » envoie un signal à tout notre corps qui va se traduire en émotion, comportement et entraîne les résultats que nous obtenons dans la vie.

Le cerveau, les pensées, comment ça marche ?

Toutes nos pensées/émotions sont régies par cette formidable centrale électrique qu’est notre cerveau.

Chaque zone du cerveau à son rôle, pour faire simple, l’hémisphère droit du cerveau est le siège des émotions, du rêve, de l’imaginaire, et l’hémisphère gauche, le cerveau logique, rationnel, permet la compréhension, et tous les apprentissages, …

Impact des pensées négatives et pensées positives

Pensées négatives Comme l’esprit n’est pas détaché de notre corps, et que chaque pensée même parfois furtive qu’on appelle les pensées automatiques envoie un signal à ces milliards de neurones à travers ce flux électrique, nous pouvons donc vite faire la corrélation entre nos pensées négatives et notre état de santé.

Suivant notre passé qui nous a conditionné, parfois fragilisé, tout cela a été “imprimé” et refoulé dans notre hémisphère droit du cerveau (siège des émotions) qui s’est cristallisé pour souvent devenir des croyances négatives en tous genres et qui continuent de nous influencer inconsciemment.

Nous pouvons faire rapidement le lien sur ce dysfonctionnement énergétique/électrique comme un court-circuit neuronal qui amènerait tout un tas de symptômes et/ou perturbations psychologiques.

Pensées positives Si au contraire, suivant votre niveau de résilience, vous avez pu dépasser ce conditionnement antérieur et développer toutes ces facultés de nouveaux apprentissages, de résolution de problèmes par la pensée positive, l’optimisme, la confiance en soi, vous remarquerez que votre esprit est calme et vous pouvez exploiter pleinement vos ressources et capacités dans tous les domaines de votre vie.

Apaiser ses tensions

Prendre soin de ses pensées, c’est s’assurer de pouvoir exprimer pleinement notre potentiel sans tensions intérieures usantes et perturbatrices. Apprenez à calmer votre esprit.

Entraînez-vous : par des exercices de relaxation ou méditation, apprenez à identifier vos pensées et croyances limitantes pour les dépasser et en construire de nouvelles positives.

Isabelle Meichelbeck-Préparatrice mentale

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout